Pirate un jour, Pirate toujours!

Publié le 18 Mai 2011

  http://img.incine.fr/photos_films/original/Pirates-Des-Caraibes-La-Fontaine-De-Jouvence_30291_4da4a9175e73d60eb50007ca_1302741813.jpg

 

 

 

Que j'aime le mercredi! 

Que j'aime le cinéma!

Que nous aimons Pirates des Caraïbes!

 

Et pourtant ce 4ème volet, déçoit un peu. Je m'explique: la rectte des précédents opus était simple, une histoire sympathique, de l'humour, de l'action, des effets spéciaux et un gros budget. 

Pirates des Caraïbes 3 partait avec 300 millions de dollars de budget, le 4 avec 200 millions dont un quart pour Johnny Depp. 

Le film part déjà avec un handicap pour faire aussi bien voire mieux que son prédecésseur. Me direz-vous que l'argent ne fait pas forcément un bon film. Mais il y contribue grandement!

 

Pour marqué son grand retour notre Capitain Sparrow, passe son temps à se battre et à se retrouver dans des situations qui pourraient être marrantes si on exploitait un plus le scénario. On est donc laissé sur notre faim pour ce qui est de l'humour. Au niveau des personages, ça n'engage que moi, mais je suis plutôt content que Will Turner, ne soit plus là (faut dire qu'il me faisait chier, un coup il veut sauver son papa, puis sa copine... Et je trouvais l'acteur lassant) ainsi qu'Elizabeth, à mon grand regret. Ils sont tous deux remplacés par un prête (on passe du forgeron un peu niais au curé trop rédempteur) et on passe de fille à son papa bourré de fric à une fraîche sirène de 17/18 ans. Mais le couple n'est pas aussi efficace que celui formé par Penélope Cruz et Johnny Depp, qui lui est, vraiment vicieux. Mais ça fait perdre à Sparrow son égoïsme, car il pense à sa dulcinée. Dans les autres films c'est ce qui le rendait intérressant,  même si, dans celui-ci on apprend que cettte crapule peut avoir des sentiments.

 

Le film en lui-même est trop rapide, il aurait peut-être fallu étendre l'histoire sur deux pisodes ou supprimer certains personages (comme la sirène et le curé... (?) ) car le film s'attarde à peine sur les personnages principaux. C'est simple, les personnages que vous appréciez sont ceux déjà vu, ils sont fidèles à eux-mêmes et c'est tant mieux. Là dessus, il n'y a pas à se plaindre, les protagonistes d'antan n'ont pas été massacré par le scénario.

Les nouveaux personnages, eux, on les aime en fonction de leur gueule.

 

Pour le grand méchant du film "Barbe noire", le nom n'est pas très recherché, mais Ian McShane l'interprète bien, même si on est loin du grand Davy Jones. Barbossa ou Geoffrey Rush, quant à lui, je l'ai trouvé très convaincant, sa reconversion en lèche-botte du roi est assez étonnante (suffit de voir la photo)... Je n'en dis pas plus, mais j'ai été agréablement surpris tant par le personnage et que par la prestation de l'acteur.

 

Venons-en au point dont personne n'est indifférent: la musique. 

Le grand manitou, Hans Zimmer n'a rien fait de neuf, même pas un morceau, c'est en tout cas l'impression que j'en ai eu. Pour être franc, j'ai même cru réentendre, et de façon rafistollée, la musique de Pirates des Caraïbes 2... Mais l'ensemble reste (toujours) agréale.

 

Si on passe aux plans, j'adorais les 3 premières opus car il y avait toujours des plans qu'on avait jamais vu auparavant, ici, c'est pas dégeulasse, mais rien de bien audacieux.

La mise en scène est très différente des autres films, l'énergie n'est plus la même, on est plus scotché à son fauteuil comme avant. C'est ça de changer de réalisateur.

 

Grosse déception du film, désolé de vous dire ça, mais le légendaire, magnifique, l'inestimable, le divain Black Pearl brille par son absence. C'est curieux au départ je me disais que c'était juste un bateau, mais là, j'ai l'impression que c'était un personnage. C'est peut-être dû au fait que cette fois-ci Sparow et Barbossa ne se le disputent plus. Une dose d'humour en moins.

 

En bref, un bon film, mais il n'égale, ni ne surpasse ses prédécesseurs, nul doute qu'on commence à tomber dans le problème des suites, la banalité. Et vu que les autres volets mettaient la barre toujours de plus en plus haut, et que celui-ci y fait exception, on est déçu, car le potentiel était bien là, avec cette belle brochette d'acteurs..

 

Le film reste à voir néanmoins, la fin est surprenante, et devient même amusante (il n'est jamais trop tard). Toutes fois il reste fort à faire au réalisateur s'il veut ne serait-ce qu'égaler les autres opus. Espérons que les suites remettront les pendules à l'heure, car même si rien n'a été dit, je pense qu'il y aura suite, regardez après le générique de fin.

 

Même si j'ai été un peu déçu par ce volet, il n'empêche qu'il reste un excellent moyen de se détentre, de passer un bon moment. Une séance d'autant plus agréable qu'elle a été suivie d'un dîner avec Penélope Cruz, qui espérait m'attendrir pour cette critique, sa tentative est vaine. 

 

14/20!

 

Ceux qui l'ont vu, vous en pensez quoi?

 


Prime.

Rédigé par Prime999r

Publié dans #Critique cinéma

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article