L'évadé.

Publié le 3 Octobre 2010

Voilà, une semaine après en avoir parlé, voici "L'évadé" .
On s'éloigne du genre de mes courts-métrages précédents pour se tourner vers quelque chose de plus mature, je pense. Au point, que j'ai essayé d'y mettre un message caché, le trouverez-vous ?
Bon machinima !
Synopsis :
"En temps de guerre, plusieurs innocents sont enfermés, voire condamnés à moisir dans leur cellule, attendant leur jugement, bien évidement, il a toujours des prisonniers qui essayent de s'évader ..."


 

 

 

 

 

à lire que si vous avez vu la vidéo ! (explications sur le "message caché")

 

 

Donc le poème de Boris Vian insiste particulièrement sur le fait que le prisonnier, s'arrête dans une rivière et redécouvre la nature comme un enfant, c'est pour ça que dans ma "version" le prisonnier s'arrête alors qu'il est pourchassé, et que devant la nature, il y a la musique toute douce.

 

En revanche, je n'ai pas pu montrer vraiment que le prisonnier est heureux d'être (presque) libre, et qu'il utilise ses sens  pour sentir, voir, toucher  la beauté de la nature ( vers 11-17-18-26-27)

 

J'ai aussi adapté plusieurs phrase du poème à la vidéo comme pour la sirène (vers-4 -> à 0:57 sur le vidéo), de penser à sa femme, même s'il est dit "courir" on comprend que le personnage y pense (vers 33-> à 4:35), que le sang à coulé et c'est mêlé à l'eau, ce qui est image du calme et de la pureté (2 liquides "saints") (vers 24 -> à 2:58 et à 4:21), et qu'il voulait aller sur l'autre rive, là où la liberté et la joie semblent l'attendre (vers 30-> à 3:13).

 

C'est à travers ce poème et j'espère ce machinima, que l'on voit que le prisonnier enfermé pendant longtemps,  reprend goûts aux plaisirs élémentaires que nous ignorons de plus en plus au cours de notre vie, il a su admirer la beauté de la nature qui nous entoure . C'est le message que j'ai voulu faire passer à travers mon travail, c'est un des message qu'a voulu faire passer Boris Vian à travers son poème (car oui il y a d'autres messages que fait passer Boris Vian, mais que je n'ai pas expliqué)  :P

 

à noter aussi, que quand Boris Vian a écrit ce poème a France était sous l'occupation allemende (d'où les prisonnier et les nombreux évadés !)

 

En espérant vous avez passé un agréable moment,

à bientôt !

 

Prime.

 

P.S : Vous pouvez retrouver le poème sur ce lien : http://muze15.canalblog.com/archives/2007/08/30/5963618.html

Rédigé par FunHouse Fondateurs

Publié dans #Machinima

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article